Afficher ou masquer le menu mobile

Historique de l'évènement

 

Lyon Urban Trail2007

Naissance du Lyon Urban Trail

Cela faisait déjà quelques années que l’équipe d’Extra sports, en effectuant des reconnaissances pour Lyon Free VTT ou tout simplement en faisant des séances de dénivelé dans les escaliers de la Croix-Rousse en prévision des grands trails d’été, avait une petite idée derrière la tête. Le potentiel incroyable de la ville de Lyon pouvait indéniablement permettre de tracer un vrai parcours trail de 40 km. Chiche !

2008

La première édition remporte un franc succès

Lyon Urban TrailUn dossier est déposé à la mairie de Lyon, des partenaires (Asics, Caisse d’épargne…) nous suivent dans l’aventure et la première édition de Lyon Urban Trail est programmée en novembre 2008, au départ de la cité Internationale et du Parc de la tête d’Or.

1900 coureurs découvrent avec enthousiasme cette édition pionnière, qui propose un 22 km et un grand parcours de 40 km remporté par Julien Rancon et Catherine Dubois.

Si la communauté trail est très partagée sur ce concept à priori paradoxal, les participants présents et la presse spécialisée sont sous le charme.


2009

Un départ fixé au centre de Lyon

Lyon Urban Trail

Lyon Urban Trail prend ses quartiers en juin au départ de la Place de l’Hôtel de ville, pour recentrer le parcours au cœur du centre historique de la ville lumière. Plus de 2000 participants sont encore au rendez-vous, malgré une date mal choisie.
Benoit Goiset remporte le 40 km et Maud Gobert s’impose chez les femmes.

2010

Le Lyon Urban Trail, une idée qui s’exporte

Une formule 12 km est créée et conforte le succès populaire de Lyon Urban Trail qui double pratiquement sa participation avec 3600 coureurs.
Manu Meyssat remporte le 40 km. La CNR devient le partenaire principal de l’évènement. L’Urban Trail fait des petits : à Luxembourg, Poitiers, Angers, Hyères…

2011

Le nombre de participants en hausse

Le grand parcours, concentrant les difficultés est réduit à 38 km et Manu Meyssat double la mise. Près de 5000 personnes sont au départ. Une formule randonnée est créée et Salomon devient l’équipementier officiel de l’évènement.

2012

6000 participants pour 6000 marches !

Encore une nouvelle édition à succès pour Lyon Urban Trail, qui n’en finit pas de séduire les foules. Quand une
épreuve décidément atypique devient une grande classique.
En 5 éditions, Lyon aura finalement réussi à imposer le concept à priori paradoxal de trail urbain dans le paysage de la course à pied. Repris par de nombreuses villes françaises et européennes, le principe d’un parcours ludique avec dénivelé en milieu urbain trouve sans doute sa plus belle expression dans la capitale des gaules, dont la richesse patrimoniale et les possibilités de tracés restent sans équivalent.

 Le concept n’en finit pas d’être copié : Blois, St Etienne, Toulouse, Quimper, Sète, Porto, Lisbonne…Pas si bête finalement comme idée !

2013

La consécration

Un nouveau record de participation avec près de 7000 participants inscrits sur l’ensemble des parcours (de nombreuses inscriptions ont été refusées sur la formule 12 km chono, complète la veille du départ.

La présence d’un plateau international très relevé et un 36 km remporté par le champion de France de course de Montagne et favori Julien Rancon (déjà vainqueur en 2008) devant le Grec Dimitis Théodorakakos et Yoan Meudec. Le néo-zélandais et sextuple champion du Monde de course de Montagne Jonathan Wyatt, a du se contenter d’une 8ème place mais ne tarissait pas d’éloges à l’arrivée sur la beauté du parcours. Chez les dames, l’italienne Silvia Serafini s’impose devant la russe Zhana Vokueva et la française Laureline Gaussens.

2014

Comme une bénédiction

Une nouvelle fois, le Lyon Urban Trail confirme son statut de référence incontestée dans l’univers de la course à pied. Lyon a été consacrée, capitale incontournable du Trail Urban. Le berceau de ce concept original a accueilli   les meilleurs spécialistes de la discipline.

Cette épreuve à de nouveau déplacé les foules en battant un nouveau record de participation. « C’est urbain, c’est génial », c’est en ces mots que le vainqueur de l’épreuve, Sébastien Spehler a commenté l’événement.

La 7e édition du Lyon Urban Trail confirme le succès du trail urbain avec ses 8 000 coureurs et « convertit », à l’image de son vainqueur, de plus en plus de coureurs aux plaisirs de ce nouveau terrain de jeu de la ville lumière à travers son patrimoine historique et naturel.

2015

La référence !

Avec son cadre urbain et historique unique, classé au patrimoine de l’humanité de l’UNESCO, Lyon a confirmé une nouvelle fois son statut de capitale du trail urbain, berceau de ce concept original et largement copié dans plus de 100 villes françaises et européennes.

Le vainqueur 2015, le Grec Dimitis Théodorakakos, illustre cette reconnaissance internationale.  2015 marque également le lancement et le succès d’une version nocturne du LUT.

Au total, c’est plus de 12 000 coureurs qui se sont laissé séduire par les collines lyonnaises en 2015.

2016

Nouveau record !

Avec plus de 9000 trailers urbains au départ de l’une des quatre épreuves du Lyon Urban Trail: 35km, 23km, 14km et un tout nouveau 8km.

Après la Grèce, le Portugal, Hélio Fumo, s’impose sur la distance reine de 35km en 2h27mn et 23s juste devant Sébastien Spehler (Team Adidas) et Emmanuel Meyssat (Team Hoka One One), vainqueur du LUT en 2010 et 2011. Chez les femmes, Mucie Jamsin s’impose en 2h59mn et 44s devant la portaugaise Ines Marques.

2017

Une 10ème édition anniversaire !

Avec plus de 9 000 trailers urbains au départ de l’une des quatre épreuves du Lyon Urban Trail: 35km, 23km, 14km et un tout nouveau 8km.

Sebastien Spehler s’impose de nouveau sur la distance reine en 2h21mn et 39s. Chez les filles, c’est Marie-Amélie Juin qui l’emporte en 5h57mn et 09s.

 

2017
en chiffres

 

9000 PARTICIPANTS

9000 coureurs au départ

350 bénévoles

Merci à eux

6000 MARCHES

Sur le parcours du 36km

Retour haut de page
Aller à la barre d’outils